S'identifier - S'inscrire - Contact
PV_17_12_27_SS_TITRE_GRIS_BLEU_TRSP_1100x30


N'allez pas sur ma tombe pour pleurer

Par Suzanne • ◎ RÉFLEXIONS ◎ • Samedi 13/11/2004 • 11 commentaires  • Lu 6452 fois

© suzanne/PENSEE_FLEUR_12_12_19

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,

Je ne suis pas là, je ne dors pas.
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige.
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne.
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là, je ne dors pas.

[ prière indienne ]

Sujet similaire :
. La lumière des mortsext
. Enclos des FusillésP

→ publications apparentées


# : ,

Commentaires

par Happy le Samedi 13/11/2004 à 18:37

"Je suis les mille vents qui soufflent",
ça me convient parfaitement comme destinée : le voyageur dont on ne sait ni d'où il vient ni où il va...


Re: par tgtg le Samedi 13/11/2004 à 18:40

Je suis la lumière que traverse les champs de blé ...:-)


Re: Re: par Happy le Samedi 13/11/2004 à 19:54

Je chasserai les nuages, alors.


Re: Re: Re: par tgtg le Samedi 13/11/2004 à 20:11

:-)


Re: par Happy le Samedi 13/11/2004 à 20:17

Ce doit être la lumière QUI traverse...


Re: Re: par tgtg le Samedi 13/11/2004 à 20:30

oups!!!!
on peut imaginer:

Je suis la lumière que traversent les champs de blé,[c'est de la poésie]
ou alors
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,

Sur internet , il y a beaucoup de fôtes d'orthographe...et automatiquement j'ai lu "qui" :-)


Re: Re: Re: par Happy le Dimanche 14/11/2004 à 12:42

"Je suis la lumière que traversent les champs de blé"
Quelle belle image !
Moi, c'est mon clavier qui commence à fatiguer : les touches "e" et "a" résistent.
Quelquefois, j'ai envie de corriger quelques fôtes dans les commentaires que je reçois pour mes articles, mais je ne le fais pas, car il me semble que le texte pourrait y perdre quelque-chose ; par exemple, Oeil-de-nuit écrit en commentant mon dernier texte :
"Et je crois que ce que je ressens maintenant rejoinS ce que tu as éprouvé face à cet homme, face à cette réalité cachée..."
Je trouve que ce "rejoinS" est pour elle une manière de se réapproprier "subjectivement" ce que le "ce que" lui avait ôté "objectivement" : je ressens et je rejoins.
Je ne suis pas sûr d'être tout-à-fait clair...


par Féerisette le Dimanche 14/11/2004 à 19:18

"Je suis l'étoile qui brille dans la nuit..." J'addddddoooooooorrrrrreeeeeee ce texte et te demande la permission de le remettre sur mon blog un jour ou l'autre...


Re: Coucou Féerisette par tgtg le Dimanche 14/11/2004 à 21:15

Ce texte est rempli de poésie!

Tu peux te servir:-)))

Il circule sur le net .
Et l'auteur paraît inconnu:-(


Re: Re: Coucou Féerisette par loulou le Lundi 15/11/2004 à 17:54

J'adore la poésie amérindienne... Merci !


Re: Re: Re: Coucou par tgtg le Lundi 15/11/2004 à 18:02

:-)




¬ boîte à outils - droits de reproduction



¬ Mes autres mises en ligne